Emotions

Lien entre le corps et l’esprit

Dans mon article précédent, nous avions vu que TOUTES les émotions ont un rôle, une utilité, qu’elles ne sont pas là pour nous embêter mais pour nous aider à mieux nous connaître et à nous rapprocher toujours plus de ce qui est juste pour nous. Il est donc bon de les vivre pleinement plutôt que de les refouler.

Car à force de repousser les émotions par refus de les vivre celles-ci risquent de prendre de plus en plus de place pour chercher à se faire entendre et, par la relation existante entre le corps et l’esprit, l’étape suivante pourrait être la manifestation de symptômes physiques ou de maladies.

1. Thérapeute à l’écoute du corps et de l’esprit

Que se soit en tant que psychologue ou en tant que thérapeute énergéticienne, j’aime « écouter le corps ». Je m’intéresse aux symptômes tant psychiques que physiques, je cherche à faire des liens entre les symptômes et les émotions, j’observe comment les émotions peuvent venir se cristalliser dans la matière.

En effet en refoulant ses émotions sur le long terme celles-ci peuvent finir par provoquer des blocages énergétiques dans le corps et engendrer des symptômes physiques. Ceci afin de nous forcer à entendre leur message.

Ainsi dans ma pratique de thérapeute je pars du principe que les symptômes physiques et les maladies ne sont pas une fatalité, ils n’arrivent pas par hasard du jour au lendemain, mais ont bel et bien un sens et un message à nous apporter.

2. Du chuchotement au cri : de l’émotion à la maladie chronique

Nous allons voir ci-dessous le cheminement possible allant d’une forte émotion non écoutée, niée, jusqu’à la maladie physique chronique. Garder en tête ces étapes peut aider à être plus attentif aux signes présents en soi au quotidien et interrompre ce cheminement. En effet, mettre de la conscience sur ce que l’on vit, ne plus nier ce que l’on ressent, est le premier grand pas franchit vers la transformation.

Essayons d’écouter les chuchotements du corps pour ne pas le pousser à devoir crier !

Il est important de rappeler qu’une maladie est souvent multi-factorielle. De plus il est tout à fait humain de ne pas comprendre tout ce qui se passe en soi aux niveaux tant émotionnel que physique. Refouler certaines de nos émotions est un mécanisme normal et parfois salvateur. Ne nous culpabilisons pas pour ça !

Pour écouter les chuchotements du corps, cela commence par bien se connaître, connaître ses besoins, et essayer de les satisfaire au mieux PAR SOI-MÊME (sans attendre des autres qu’ils le fassent pour soi).

Comme il est impossible de toujours satisfaire tous ses besoins, les émotions nous montrent lesquels écouter en priorité à un instant T.

Cependant nous refoulons tous, parfois consciemment mais surtout inconsciemment, certaines émotions que nous ne voulons pas vivre, ou dont nous ne nous sentons pas capable de vivre. Ces émotions grossissent, prennent de plus en plus de place, et finissent par perturber la fluide circulation de l’énergie dans le corps, créant des blocages énergétiques.

C’est là que peuvent apparaître les symptômes physiques, douleurs, maladies…

D’abord légers (nous parlions de chuchotements du corps) : un petit mal de tête, un petit mal de dos, une légère rougeur sur la peau, un rhume… Ils peuvent, si nous ne les prenons pas en compte, tout comme les émotions, prendre à leur tour de plus en plus d’ampleur. Et le petit symptôme jugé anodin peut devenir maladie chronique.

3. Le regard extérieur d’un thérapeute pour y voir plus clair sur le sens de ce que l’on vit

Tout comme quand on a le nez collé sur le miroir on ne se voit pas bien, on a souvent un mauvais recul sur son propre quotidien et les messages que nous envoient nos émotions ou notre corps.

Se faire accompagner d’un professionnel amène à y voir plus clair. En effet le regard extérieur d’un thérapeute offre une description objective de la situation vécue. Un regard autre, neutre, pour aider à voir sous un nouvel angle de vue ce qui est en train de s’installer petit à petit dans le quotidien. Voir apparaître la relation entre le corps et l’esprit, les liens qui peuvent exister entre le vécu émotionnel et ce qui s’inscrit physiquement dans le corps. Comprendre qu’il n’y a ni fatalité ni hasard, mais bel et bien un sens et un message pour nous faire évoluer vers une direction juste pour soi.

C’est un vrai travail de collaboration qui se crée de séance en séance entre ce qu’amène le patient de son vécu et les retours du thérapeute qui garde sa position extérieure à la situation.

Tout comme il peut être angoissant de s’abandonner à ressentir certaines de ses émotions seul, il en est de même quand il s’agit de faire face aux liens qui peuvent exister entre différents événements de sa vie. Quand il s’agit de comprendre que l’on n’est pas victime de ce qui nous arrive, mais qu’il y a une logique, un sens et un message derrière les symptômes ou maladies que l’on vit.

Mes accompagnements

Dans mes accompagnements je prends en compte ce que vivent les patients au niveau de l’esprit (émotions, pensées, peurs, besoins, croyances…) ainsi que ce qui se manifeste peut-être déjà dans le corps (symptômes physiques, maladies).

Par mes accompagnements psycho-énergétiques, je propose un temps verbal pour mettre en mots les maux et faire des liens dans ce qui est vécu dans différents plans de la vie, puis un temps de soin énergétique pour libérer les blocages énergétiques et relancer la bonne circulation de l’énergie dans le corps. Ainsi le corps et l’esprit sont dans de meilleures dispositions pour tendre vers la guérison.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer