AnxiétéStress

Naturopathie anti-stress : 2 indispensables à chouchouter

La rentrée est déjà là avec son lot d’organisation, de charge mentale à droite à gauche, de frustrations des uns et d’obligations pour d’autre ? Loin des plages et des cocktails, c’est le stress qui revient à la charge !
1 minute pour respirer… La naturopathie anti-stress vous dévoile aujourd’hui ses 2 piliers, ses fondamentaux pour nous aider à enfin lâcher prise dans notre quotidien !
Découvrons ensemble comment chouchouter notre cerveau et notre ventre !

Chouchouter sa tête : 1er objectif de la naturopathie anti-stress

Si je vous parle de lâcher-prise, vous serez tout de suite tenté de penser : « maudit cerveau hyperactif qui tourne à 100 à l’heure ». Et oui nous sommes faits comme cela ! L’exercice n’est pas simple, mais il est tout à fait possible de contrôler un minimum notre mental ou au moins de l’habituer et de le conduire à plus de sérénités. Cela ne s’apprend pas en 5 minutes et doit être réalisé de façon quotidienne. Un peu comme les exercices de sophrologie à réaliser tous les jours : ils « marquent » et « encrent » des pensées positives dans notre cerveau. Ce dernier sera ainsi modeler d’une nouvelle façon.

Comment y arriver le temps de 5 minutes quotidienne grâce à la naturopathie anti- stress ? Quelques pistes peuvent vous inspirer :

  • La méditation : son principe allie respiration et connexion à son corps au moment présent.
    Théoriquement le cerveau ne pense plus au passé (et sa nostalgie, regret, colère…) ni au futur (projets, angoisse, incertitude) mais bien à ce qui se passe à l’instant T. Les exercices de respiration profonde typique de la naturopathie anti-stress allient régulièrement des visualisations et projections (dans des lieux rassurants et sereins par exemple) à des scans de votre corps pour bien s’y connecter. L’apport en masse d’oxygène va contribuer à la détente de l’ensemble du corps. Cet exercice sera efficace s’il est réalisé de façon régulière (quotidienne de préférence), pas forcément d’une longue durée (entre 5 à 15 minutes suffisent au début).
  • Un loisir : Il vous connecte au moment présent et à votre corps en vous éloignant de votre mental. Les loisirs artistiques (peinture, poterie…) et/ou manuels (jardinage) par exemple, sont d’excellents moyens de vous évader selon vos préférences.  
  • Un sujet qui vous préoccupe particulièrement en ce moment et qui vous met les nerfs à bout ? Pourquoi ne pas prendre le temps de lire un livre, magasine, écouter un podcast ou blog sur le sujet ? Les témoignages ou expériences des autres et d’experts peuvent être très bénéfiques dans votre recherche de solutions. L’action est le contrepoids du nerf. Je m’explique. En naturopathie anti-stress pour détendre le mental on ciblera l’action. C’est-à-dire qu’on est actif dans la résolution des situations complexes. L’attente et la passivité engendrant du stress.

Chouchouter son ventre : 2ème pilier de la naturopathie anti-stress

Notre ventre reflète souvent le mal être de notre esprit en cas de stress. Il se « tord dans tous le sens », mal à l’estomac, nausées, crampes sont communément liés à nos angoisses. Alors pour une fois, je ne m’occupe pas de ma tête mais bien de mon ventre. Une bonne astuce pour à la fois lâcher-prise sur son mental et se faire du bien ! Quelques idées pour vous y familiariser grâce à la naturopathie anti-stress :

  • Premier pilier de la naturopathie : notre alimentation ! Si en plus du stress, je malmène mon ventre avec de la nourriture grasse et lourde, industrielle et « vide », sucrée qui semble en apparence seulement me réconforter… nos petits intestins ne vont pas arriver à suivre la cadence. Au contraire : j’en profite pour découvrir de nouvelles saveurs, pour manger vivant et cru, pour m’apporter vitamines, joie et peps dans l’assiette. Je compense stress, morosité par une jolie assiette pleines de couleurs qui fera aussi du bien au mental 😉 Du coup : vive la diversité et les légumes ! En plus ce type d’alimentation naturopathique favorise une bonne digestion. Cette dernière étant souvent perturbée en période de stress avec des cas des ballonnements, diarrhées ou constipation selon les tempéraments.  C’est le moment d’éviter ces désagréments !
  • Rien de tel qu’un petit massage du ventre pour lui faire comprendre qu’on va le chouchouter. Déjà c’est un temps de pause dans notre journée. Un temps pris pour soi, et un des secrets de la naturopathie anti-stress. Le ventre étant le siège de nos émotions : un massage au niveau des plexus puis des intestins (toujours dans le sens de notre digestion) favorise la détente.
  • Associer le massage à des exercices de respiration profonde : en plus de détendre l’ensemble du corps, le mouvement de va et vient du diaphragme procure un réel massage sur le haut de l’abdomen (estomac, intestin grêle) pour une détente optimale et un massage des viscères.

Vous avez déjà quelques pistes pour bien commencer votre lâcher-prise ! Vous n’avez pas trouvé votre bonheur ? Voici un article avec d’autre remède naturel contre le stress qui pourrait vous intéresser.
On respire, on se masse : place à la détente avec la naturopathie anti-stress 🙂

Naturopathe à Annecy, j’aide les personnes à vaincre leur stress de manière naturelle et adaptéeL’idée est de trouver la meilleure méthode naturopathie anti-stress qui vous conviendra et que vous pourrez appliquer sans baisser les bras ! De plus, des compléments alimentaires peuvent parfois être utiles au cas par cas ! A voir ensemble en fonction de votre situation ! A bientôt !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page