Détox de printemps

Une détox ? Oui, mais pourquoi, quand et comment ?

Dans chacun de mes écrits, j’ai fait le choix de ne parler que de mes expériences et mises en pratique des connaissances acquises en formation. Vous lirez donc ici le résultat de nombreux tests personnels et observations professionnelles en magasin bio et consultations. Aujourd’hui, j’aimerais attirer votre attention sur le principe de détox, une base en naturopathie. On parle beaucoup du foie d’ailleurs, en naturopathie. Vous verrez vite qu’il est loin d’être seul dans cette histoire de détox !

Certains de ces déchets peuvent être éliminés. D’autres vont naturellement stagner et attendre leur tour dans un organe d’élimination, autrement appelé «émonctoire» que sont : le foie, les reins, les poumons, les intestins et la peau.

Sans détoxification régulière, la quantité de déchets devient trop importante et peine à être éliminée. Les émonctoires vont s’engorger les uns après les autres et selon la fragilité de terrain de chacun(e), cela peut donner les allergies respiratoires au Printemps, de la fatigue due à une accumulation dans le foie ou les reins, des problèmes digestifs, troubles du sommeil, irritabilité, difficultés de concentration / mémoire, des éruptions cutanées, rhinites, rétention d’eau entre autres possibilités.

Quand effectuer sa détox ?

Il est capital, comme on va vidanger sa voiture, d’effectuer une bonne douche intérieure au moins 2 fois par an, à l’arrivée du Printemps et de l’Automne, pour «mettre à jour» les capacités de votre organisme à évacuer ses déchets.

De préférence, agissez dès l’apparition des premiers signes de sortie de l’hiver (éclosion des premières fleurs) ou à l’équinoxe car si vous attendez de vous sentir fatigué(e) pour faire une cure de plantes, vous pourriez avoir des répercussions difficiles à vivre et violentes pour votre organisme.

Agir en amont et en prévention est toujours ce qu’il y a de bon ! Cependant, en dehors de ces périodes, si vous n’êtes pas trop fatigué(e) et que vous ressentez le besoin d’un nettoyage, on peut considérer que c’est votre moment…

Comment effectuer sa détox ?

Je vais peut-être vous décevoir mais idéalement, il me serait préférable de ne pas répondre à cette question.

Pourquoi ? Parce que chacun est différent et une plante bien vécue par Pierre ne conviendra peut-être pas du tout à Jacques. Radis noir, artichaut, romarin, citron, pissenlit, bardane, chardon-marie, spiruline, je m’arrête là mais il y en a encore d’autres, il existe une grande liste de possibilités.

Alors comment choisir judicieusement…? D’autre part, l’an dernier, telle plante a peut-être bien fonctionné sur vous et produit les effets escomptés mais peut ne pas du tout convenir cette année. Enfin, par respect pour la nature de chacun et de toute chose, avant d’effectuer un choix quelconque, je me souviens toujours de cet adage précieux : «tout est poison, rien n’est poison, seule la dose compte».

J’ai tout de même envie de faire l’apologie de celle qui reste, à mes yeux, la reine du nettoyage de Printemps : la sève de bouleau.

Elle est, pour moi, la détox tout terrain pour Pierre, Jacques et même Paul s’il le souhaite ! Une cure de 3 semaines au Printemps (dès que la sève monte) permet :

  • – d’effectuer votre détox pour TOUS les émonctoires en même temps !
  • – d’éviter tout surdosage (il n’y a qu’à respecter la dose indiquée par le vendeur)
  • – et donc, d’effectuer votre détox en douceur comme en profondeur
  • – d’éviter tout effet indésirable d’une plante mal choisie ou mal dosée (fatigue, maux de tête…)
  • – de vivre la détox en pleine forme et très agréablement (à part le goût pour certains palais sensibles), les seuls signes pouvant se manifester étant une haleine, urine et sueur dont l’odeur peut être plus forte le temps de la détox
Attention : faire une cure de plante ne peut en aucun cas vous dispenser d’une alimentation saine ni d’une consultation chez le médecin. Une cure de sève de bouleau – pizza / frites ne vous aidera bien évidemment pas à nettoyer votre organisme…! La première démarche à l’arrivée du Printemps serait déjà d’alléger votre alimentation d’hiver et de glisser progressivement vers moins de charcuterie / fromages / viandes grasses si vous en consommez, de moins en moins de sucres raffinés, on évite l’alcool, le café, le thé et, selon votre état général, pourquoi ne pas vous diriger vers des cures de légumes ou jus de légumes frais, ou encore une monodiète de riz pour commencer ?

N’oublions pas non plus qu’il existe d’autres types de détox comme la détox énergétique qui s’avère complémentaire et que l’on peut pratiquer par exemple en yoga ou qi qong à base de postures, ou encore en yoga du son où certains exercices peuvent favoriser l’évacuation d’énergies négatives et purifier l’Esprit, n’hésitez pas à me consulter pour une séance individuelle. Enfin, le fait de vous aérer et marcher en forêt et près des éléments de la nature dès que possible, pour rappel, constitue un tout simple et excellent moyen de faire sourire votre propre sève…

Quel émonctoire a-t-il besoin d’être détoxifié ? Est-ce le bon moment pour vous d’effectuer cette détox ?

Autant de questions pour vous rappeler que les plantes sont toutes des alliées naturelles, oui, mais pour chaque situation et moment de votre vie, il y en a une qui VOUS ressemble.

Alors idéalement, encore une fois, il est bien évidemment préférable de consulter afin de s’orienter vers la cure qui correspond à votre profil au moment précis où vous vous interrogez. Vous obtiendrez les meilleurs résultats possibles, dans le respect de votre nature. Alors, à quelle plante pensez-vous ressembler en ce moment ?

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer