Détox de printemps

Pas de détox en médecine chinoise :)

Chaque organe entre dans un cycle de santé qui est regardé du point de vue de la nature :

Le Foie est associé au printemps et au bois, sa couleur c’est le vert :

Il aime l’acidité (oseille, asperges, épinards, agrumes et toutes les jeunes pousses vertes).

Le Cœur est associé à l’été et au feu, sa couleur est le rouge :

Il aime l’amertume : endives, chicorée et les aliments de sa couleur comme la betterave.

La Rate est associée à la terre et à l’intersaison, sa couleur est le jaune :

Elle aime la saveur douce des céréales (riz, épeautre, quinoa, blé) et les épices de couleur chaude.

Le Poumon est associé au métal et à l’automne, sa couleur est le blanc :

Il aime la saveur piquante : le piment doux associé au riz blanc, les oignons, l’ail, la menthe.

Les Reins sont associés à l’eau et à l’hiver, sa couleur est le noir :

Il aime la saveur salée : les algues, les fruits de mer, les baies foncées.

Par exemple dans le cycle d’engendrement nous pouvons observer dans la nature que : Le bois nourrit le feu, le feu nourrit la terre (pas de végétation sans soleil) , la terre nourrit le métal (minerais et minéraux), qui vient à sont tour enrichir l’eau qui fait croitre le bois.

En ce moment et depuis le mois de février, il s’agit de la saison du foie qui fera place en mai à la saison du cœur.

Le foie selon la médecine chinoise à besoin de croitre en souplesse, si tel n’est pas le cas il peut occasionner des troubles et des dérèglements dans tout l’organisme.

Dans son mouvement énergétique le foie monte et fait croitre l’énergie, quand il est perturbé il croit en puissance et génère de la chaleur, il peut comprimer le poumon et engendrer des soupirs fréquents une respiration trop haute : le poumon trop compressé n’envoie plus l’air aux reins efficacement.

Le mouvement et la chaleur peuvent aussi bruler le sang et les liquides ou faire place au vent dans les méridiens : c’est encore une loi de la nature qui s’applique, si le sang et les liquides ne circulent pas harmonieusement dans le corps, des climats comme le vent peuvent y prendre place. On rencontre dans ce cas, des vertiges et pertes d’équilibre, des démangeaisons, des allergies, des fourmillements des extrémités.

La détox n’est pas conseillée quand la personne manifeste de la frilosité, de la fatigue : délaver son foie aura plutôt une conséquence désastreuse si elle est déjà en vide de sang ou en blocage du foie par vide de Qi.

Une alimentation allégée

Dans ce cas on jouera sur l’alimentation en l’allégeant plutôt qu’en faisant une détox :

– Un mini jeune en mono diète de riz par exemple, pour alléger le système digestif et permettre à la rate de produire du sang par l’énergie des céréales.

– Le dimanche sans alimentation jusqu’au lundi midi.

– Des légumes de saison légèrement décrudits au wok avec un assaisonnement d’huile d’olive et sésame et de citron presse et quelques épices permettront de nettoyer et de drainer en douceur le foie sans le purger de manière trop drastique.

– La respiration et la marche améliorent les foies très tendus et une célèbre prescription de pharmacopée chinoise : Xiao Yao San pour s’extraire des frustrations et apaiser la montée trop violente du foie, il s’agit de la poudre de la libre errance… Elle est très efficace.

Dans tous les cas si vous êtes en surpoids, que vous digérez mal, vous avez des gonflements, des ballonnements, des douleurs des hypocondres, une haleine chargée et que votre langue à un enduit jaune : la détox est pour vous !

N’hésitez pas à consulter en Médecine Chinoise pour un diagnostic fin et adapté à votre cas.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer