Arthrose

Comment aborde-t-on l’arthrose en naturopathie ?

Pourquoi choisir la naturopathie pour une arthrose?

La naturopathie, par ses actions sur différents plans de l’individu, peut s’avérer extrêmement intéressante dans le cadre d’une arthrose.

L’idée en naturopathie étant de considérer la cause de la problématique et de s’adresser à elle, tout en cherchant à en atténuer les conséquences, on cherchera si une alimentation trop acide ou tout stress chronique (physique, psycho-émotionnel ou énergétique) peut être à l’origine de votre arthrose.

Arthrose et alimentation en naturopathie

Les os et articulations regorgent de minéraux. Le corps cherche perpétuellement son équilibre et s’auto-régule.

Pour contre-carrer un excès d’acidité, il aura tendance à puiser dans ses réserves de minéraux. C’est ainsi que les os et articulations peuvent être fragilisés au fil du temps.

Dans le cadre d’une arthrose, la naturopathie regorge de moyens afin d’ajuster votre alimentation au mieux. Cependant, parfois, l’excès d’acidité peut provenir d’un traitement ou encore de stressou d’anxiété chronique. Je vous encourage, dans ce cas, à consulter mon article « prenez du recul face à l’anxiété généralisée grâce à la naturopathie »

Aliments à éviter si vous avez déclaré unearthrose d’après la naturopathie :

– les agrumes ni en grande quantité ni haute fréquence ni seuls, les mélanger avec des fruits plus neutres comme la banane ou alcalinisants comme la poire
– l’eau chaude avec du citron le matin : pratique devenue courante, je vous déconseille formellemnt cette pratique car si votre terrain est déjà acide, il n’en sera que davantage !
– graisses saturées
-sucres raffinés
– plats industriels
– charcuterie, viandes grasses
– café, tabac, alcool

Aliments à favoriser dans le cas d’une arthrose selon la naturopathie :

pour leurs vertus anti-inflammatoires :
– légumes de couleur orange
– curcuma, épice jaune-orange

pour leurs vertus alcalinisantes (=anti-acide) :
– fenouil
– pois-chiche
– avocat
– châtaignes
– amandes
– poires
– pommes de terre

Arthrose et localisation physique en naturopathie

Sur un plan psycho-émotionnel, en naturopathie, par ce que l’on appelle le «décodage biologique», il est envisageable de trouver un lien entre un événement ou une situation de votre vie et la localisation de votre arthrose. Personnellement, j’utilise différentes grilles de lecture afin d’envisager toutes les possibilités.

Arthrose et énergie en naturopathie

Sur un plan plus énergétique, l’arthrose, en général, connaît des points culminants lors de la saison hivernale.

En naturopathie comme en médecine chinoise, on rattache l’élément eau à l’énergie de cette saison. L’élément eau représente la communication, la fluidité, le mouvement, l’adaptabilité, la flexibilité aussi. Cela peut donc prendre tout son sens, d’associer toutes ces indications en consultation de naturopathie face à une arthrose avec des articulations raidies ou bloquéeset de vous orienter vers l’eau comme remède,à l’intérieurcomme à l’extérieur. Je vous encourage donc à :
– bien boire chaque jour 1,5L d’eau en moyenne
– vous relaxer dans des bains, sauna ou hammam
– rester en mouvement et marcher dans la mesure de vos possibilités
-aller à la piscine si vous pouvez car vos mouvements seront portés en douceur par l’eau et vous bénéficierez du caractère apaisant du contact avec l’eau

Arthrose, plantes et compléments alimentaires en naturopathie

Il existe de nombreuses plantes pouvant intervenir et se compléter mais qui a une arthrose et s’oriente vers la naturopathiedoit penser en prioritéà la silice.

Vivement conseillée en naturopathie en cas d’arthrose pour reminéraliser l’organisme, assouplir et consolider os et articulations, elle existe sous forme minérale et organique. La prêle, Equisetum arvense et l’ortie, Urtica dioica sont deux plantes très riches en silice. En cas d’arthrose, en naturopathie, on recommande d’en effectuer des cures régulières.Hasard ou cadeau du ciel ?

La prêle est justement une plante qui nécessite beaucoup d’eau, ne pousse que près d’étendues d’eau et ses tiges ressemblent même à des assemblages d’articulations !L’avantage de l’ortie, c’est qu’elle est en abondance dans la nature et peut se consommer sousbiens des formes : tisane, soupe, poudre à ajouter aux purées ou soupes maison et bien entendu, comme pour la prêle, sous forme de compléments alimentaires (comprimés, gélules, ampoules, sucouextrait de plantes fraîches, la forme que je vous recommande, d’ailleurs si vous passezaux compléments).

Pourquoi consulter ?

Rien de tel qu’une consultation en naturopathie pour approfondir un sujet sur tous les planset chercher la cause possible de la problématique (ici, l’arthrose), cibler quelle méthode peut vous convenir le mieux, apporter des réponses claires et précises adaptées à votre situation, profil, terrain, environnements professionnel et personnel de manière à mettre en place un programme d’hygiène vitale global quisoit totalement personnalisé.

On peut également consulter à tout moment avant l’apparition d’une problématique, si vous vous connaissez telle ou telle fragilité ou antécédent familial, la naturopathie excelle dans l’art de prévenir.

Je vous invite donc à prendre contact et/ou à interagir avec moi, en direct via une consultation en naturopathie ou en laissant vos commentaires / questions / remarques ici, j’y répondrai avec grand plaisir.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer